Galerie Picturâ

COKIO

29/01/2019
art capital 2019
-> Le Salon Comparaisons est né en 1956 alors qu’une opposition, parfois virulente, entre la figuration et l’abstraction, produisait des crispations stériles. [...]

05/02/2017
SALON COMPARAISONS 2017
-> ART CAPITAL à Paris,au Grand Palais. [...]

Née à Madagascar, vit et travaille près de PARIS, à THIAIS 94 FRANCE.
Diplomée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Arts, COKIO mène en parallèle le professorat et la création artistique.

PRINCIPALES EXPOSITIONS: Salon MAC 2000, Salon Comparaisons, salon Des Artistes Français, Salon d'Automne, Société Nationale des Beaux Arts, U F P S, (Paris),Galerie Studio 40 (La Haye en Hollande), Galerie Arcadia (Paris), Galerie de l'Aéroport d'Orly ouest, Galerie Les Mariannes (Paris), Galerie AÂ (Paris),Galerie Pierre-Michel D (Paris), Hospice Saint-Charles (Rosny/Seine 78), Galerie 23 (Barbizon), Chapelle de l'Hôtel Dieu (Dreux 28), Logis des Trois Marchands, espace culturel (Bonneval 28), Galerie Wind (Soest en Hollande), Galerie Art Mature (Rouen 76), Palais de l'UNESCO (Paris), Exposition ''Granite et sculpture'' Musée Anacréon (Granville 50), Galerie Katia Granoff (Paris), Espace Culturel ''L'USINE A ZABU'' (Saint Germain Des Angles près d'Evreux 27), Biennale Européenne de sculpture, Jardin des Plantes (Paris), Exposition Matière et sculpture, Hôtel du Département de l'Eure (Evreux 27)etc...
» Oeuvres exposées
COKIO
 

 

COKIO, au-delà du réel

 

Résolument contemporaine dans ce que la création recèle d'invention,la sculpture de COKIO allie la beauté de géométries pures, élégantes et puissantes au mystère. Cette oeuvre, souvent symbole de fécondité, nous conduit sur les chemins de la sensualité et de l'imaginaire. Loin de toute évocation figurative, elle est vecteur d'émotion profonde et traduit un authentique talent.

                                               N.Lamothe      Revue Univers des Arts


 

Cokio,   éclosion et jaillissement

 

Cokio réussit ce tour de force de n'être ni abstraite ni figurative parce que ses sculptures traduisent avec une égale intensité sa force et sa faiblesse, c'est à dire la tranquille assurance et la peur viscérale qui cohabitent dans l'être le mieux armé contre les épreuves. Cokio les exprime dans ses terres cuites, ses grès (elle en fait aussi) ses bronzes.

On a beaucoup écrit sur Cokio, non sans justesse. C'est pourtant une phrase anonyme, courte de trois mots qui la résume sobrement: "éclosion et jaillissement" tellement les vibrations internes que l'on perçoit expriment les déchirures, les résonances et la sensualité d'une artiste qui n'oublie jamais d'être, d'abord, une femme.

                                 Bertrand DUPLESSIS    (critique d'art)


 

Les oeuvres présentées par le sculpteur COKIO ne sont ni abstraites ni figuratives; peu importe, elles sont la vie sous-jacente d'une forme qui palpite sous la peau de chacune d'elles. La tension de cette forme jusqu'à la déchirure offre à l'esprit du spectateur la perspective d'une naissance issue d'un monde nouveau, lointain et étrange. les patines des bronzes, riches et souvent contrastées exaltent des formes lunaires, solaires ou de graines en germination. Leur pulpe intérieure pleine de promesses et d'interrogations atteint une telle présence qu'elle confine au symbolisme universel.

                                Patrice de la Perrière   (Univers des arts)